Czme

vocabulaire

 Nous recevons sur notre boîte mail une invitation d'une association nationale pour participer à la journée mondiale de la santé mentale. Thème choisi :

« Doué de folie : une dignité menacée »

Nous sommes surprises, choquées.

Le terme de folie est péjoratif, de plus les malades psychiques en seraient dotés comme d'un don.

Être fou serait-il une chance ? Certains le voient plutôt comme un handicap.

En quoi la folie serait-elle une dignité et pourquoi serait-elle menacée ? Ne serait-ce pas la folie qui menacerait la société ? L'utilisation de ce terme amalgame les problématiques dont peuvent souffrir les usagers en santé mentale à un concept utilisé dans la presse populaire servant à désigner les pires agressions racontées dans les faits divers.

Le terme 'folie' exclu, enferme tous ceux qui fréquentent des lieux de soins en lien avec le psychisme sous un même vocable péjoratif.

Dans la vie, il y a toujours un moment où quelqu'un va mal. Chacun a ses difficultés. A partir de quand quelqu'un serait-il qualifié de fou ? La psychiatrie a fait de nombreux progrès ces dernières années et permet à tout un chacun de rebondir, même si certains rebondissent moins bien que d'autres. Le terme 'folie' stigmatise et il est surprenant de le voir utilisé à grande échelle par des associations ou des collectifs prétendant nous défendre.

VK & CF



23/02/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres